Le four de la solidarité à St Roman de Codière

p> 


Le four de la solidarité
Durée : 6 minutes 30
Ajoutée le : 30/03/2011

                                        Auteur : Pierrette Lacombe    Rubrique : solidarité

 

L’association Pani-Canto de Saint Roman de Codière dans le Gard, fait revivre depuis deux ans le vieux four à pain du village et du coup c’est tout le village qui s’anime.

 
Julien et Audrey ont embarqué derrière eux une bande de copains qui ont parié sur leur énergie, et qui aujourd’hui le leur rendent bien.
Parce que nous faisons partie de ces privilégiés qui mangent de ce bon pain, nous avons à cœur de partager cette belle histoire de solidarité et de convivialité qui nous réconcilie avec des valeurs que beaucoup conjuguent au passé et qui seules pourtant valent d’être partagées.
 
Il y a déjà deux ans nous avions filmé les débuts de l’aventure et aujourd’hui à l’occasion de cette fête de soutien à l’association nous témoignons à nouveau de cette fabuleuse envie de partager qui parfois arrive à déplacer les montagnes.
Si vous avez oublié ce sentiment venez passer un moment cet été sur les petits marchés du samedi à l’ombre du platane, vous en prendrez plein les yeux, le ventre et le cœur.
En attendant on sera là pour fêter très bientôt le diplôme d’Audrey devant le four !

 

Mise à jour juillet 2011 :

Et aujourd'hui Audrey est diplômée de la boulange. Bravo !

On peut les retrouver encore cet été sur les petits marchés du samedi matin à St Roman de Codière.

A vous les bonnes miches, les croissants et les brioches !

 

Save to Yahoo! My Web Google Bookmark Partager sur Twitter Partager sur Facebook


Ajouter un commentaire à propos de cette séquence


commentaire #1 écrit par
delesque gerard posté le :03/30/2011 20:51

un exemple qui parle mais les cevennes sont un terreau fertile pour de multiples initiatives
alternatives car pour reenchanter ce monde il faut innover et changer nos comportements merci de nous montrer encore d autres horizons
gerard de st jean du gard


commentaire #2 écrit par
Christian posté le :03/31/2011 00:37

Ca donne envie !
Zut, j'ai faim, c'est malin !


commentaire #3 écrit par
Le vieux scaf' posté le :03/31/2011 08:41

3000 € pour apprendre à faire du pain.
C'est presque aussi cher que pour devenir Scaphandrier (je plaisante...mais quand même...)
En tout cas il apparait très intéressant de mettre en état les fours communs au bois
C'est un bon début pour se passer du nucléaire et du gaz de schiste non ?


commentaire #4 écrit par
sandra posté le :03/31/2011 10:24

la fête a l'air d'avoir été très réussie, les gens contents ! est ce que finalement les 3 000 euros nécessaires au financement de la formation d'Audrey ont ils réunis ? un détour au four de Saint roman de codière semble indispensable !


commentaire #5 écrit par
Jean-louis posté le :03/31/2011 14:36

Mince ! on a encore loupé ça !
il s'en passe des chose dans la nature. les natures…


commentaire #6 écrit par
Guido (Belgique) posté le :04/01/2011 10:25

Le pain nourricier cuit par le feu d'un four ancien réactivé et lien social vendu au profit d'une entreprise de jeunes. Quel bel exemple de chaleur du terroir.


commentaire #7 écrit par
Pierrette posté le :07/19/2011 19:33

Je suis fière d'être témoin de ces initiatives qui nous montrent tous les jours qu'on peut encore rêver d'un autre monde fait de bon sens et de solidarité.
J'attends mon kilo de pain hebdomadaire depuis plus de deux ans maintenant avec toujours autant d'impatience !
Et encore Bravo à Audrey et à toutes les personnes qui ont cru en elle.



Ajoutez votre commentaire :

Captcha

télédraille est édité par l’association Ad’hOC Production, design idée libre et développé par Webshop-Lr